Cameco publie ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l’exercice 2018

Resource News, Oil and Gas News, Mining News, Renewable News

Devise : CAD (sauf avis contraire)

SASKATOON, Saskatchewan, 12 févr. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) — Cameco (TSX: CCO; NYSE: CCJ) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers et opérationnels consolidés pour le quatrième trimestre et l’exercice clos le 31 décembre 2018, conformément aux Normes internationales d’information financière (IFRS).

« Comme nous nous y attendions, nous avons clôturé l’exercice 2018 sur une très bonne note », a déclaré Tim Gitzel le président et chef de la direction de Cameco. « En 2018, certains développements importants ont contribué à cette excellente performance et ont renforcé nos bases, ouvrant ainsi la voie à notre réussite future.

« En 2018, la suspension temporaire de la production à McArthur River/Key Lake et de sa prolongation ultérieure pour une durée indéterminée nous ont permis de préserver la valeur de nos actifs de premier rang et de réduire nos stocks excédentaires sous la protection de notre portefeuille de contrats, ainsi que de mettre en place un important solde de trésorerie, confiant par la même à l’entreprise les moyens de gérer elle-même les risques. Bien entendu, l’un de ces risques a été considérablement atténué par le jugement résolument en notre faveur dans le litige fiscal avec l’ARC concernant les années d’imposition 2003, 2005 et 2006.

« Par ailleurs, nous avons constaté une nette amélioration du marché au comptant, tirée par des baisses substantielles de la production, une réduction de l’approvisionnement en certains produits consommables secondaires, un rétrécissement des stocks des producteurs et une hausse de la demande d’uranium sur le marché au comptant de la part des producteurs et des acteurs financiers. Cependant, la morosité sur le marché à terme perdure, principalement en raison de problèmes d’accès au marché et de politique commerciale.

« Nos perspectives pour 2019 sont également conformes à nos attentes et reflètent les décisions que nous avons délibérément prises. Nos décisions s’accompagnent des frais à court terme, mais il s’agit des bonnes décisions à prendre pour créer de la valeur à long terme. Bien que nous prévoyions actuellement que notre marge brute sera plus faible, notre bilan restera solide. Nous continuerons de maintenir un important solde de trésorerie et de générer des flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation afin de pouvoir gérer nous-mêmes les risques. De plus, nos perspectives tendent potentiellement vers une hausse significative. N’oubliez pas qu’il existe un certain nombre de scénarios imprévus, internes comme externes, qui auraient pu influer lourdement sur le marché et sur nos résultats de l’exercice.

« Ces scénarios comprennent l’issue de l’enquête déclenchée en vertu de l’Article 232 de la Loi américaine sur l’essor commercial (Trade Expansion Act), une éventuelle attribution des dépens de la cour de l’impôt fondée sur le jugement catégoriquement en notre faveur dans le litige fiscal et une éventuelle allocation des dommages-intérêts dans le litige nous opposant à TEPCO.

« Nous sommes un fournisseur motivé par le commerce, avec un portefeuille d’actifs diversifié, y compris un portefeuille de production de premier rang parmi les meilleurs au monde. « Nous continuerons à faire preuve de discipline et à prendre les décisions nécessaires afin que notre société demeure forte et viable sur le long terme. »

Sommaire des résultats et événements de l’exercice 2018 :

  • Résultats de 2018 conformes à nos prévisions; bénéfice net de 166 millions de dollars; bénéfice net ajusté de 211 millions de dollars : Comme prévu, la production a été inférieure à celle de 2017 en raison de la suspension de la production à McArthur River/Key Lake et du changement de méthode de comptabilisation pour Inkai. En 2018, nous avons pris un certain nombre de mesures délibérées et disciplinées, qui se sont traduites par une réduction des coûts directs d’exploitation et d’exploration, des dépenses en immobilisations moins élevées et une trésorerie de 1,1 milliard de dollars inscrite à notre bilan, en grande partie grâce à une diminution de nos stocks.
  • L’exploitation de McArthur River/Key Lake suspendue pour une durée indéterminée : Le 25 juillet 2018, nous avons annoncé, conjointement avec notre partenaire Orano, la fermeture prolongée de McArthur River/Key Lake pour une durée indéterminée, supprimant 18 millions de livres (sur une base de 100 %) du marché chaque année. Cette mesure a entraîné la mise à pied permanente d’environ 520 employés des deux sites. Un effectif réduit d’environ 200 employés reste en poste aux sites afin d’assurer l’entretien et la maintenance des installations. À la suite de cette mise à pied permanente, nous avons déboursé environ 29 millions de dollars en indemnités de départ. Notre part de coûts au comptant et hors caisse liés au maintien en veille des deux sites d’exploitation pendant la période de suspension devrait se situer entre 7 et 9 millions de dollars chaque mois. Par ailleurs, afin de réduire davantage les coûts, l’effectif à notre siège social sera réduit d’environ 150 postes, entraînant des indemnités de départ d’environ 14 millions de dollars.
  • Gain de cause sans équivoque dans le litige contre l’Agence du revenu du Canada (ARC) et dommages-intérêts attendus Le 26 septembre 2018, la Cour canadienne de l’impôt s’est prononcée de façon sans équivoque en notre faveur dans l’affaire concernant les années d’imposition 2003, 2005 et 2006. Le 25 octobre 2018, l’ARC a interjeté appel du jugement auprès de la Cour d’appel fédérale. Nous sommes convaincus que rien dans la décision ne justifierait un dénouement sensiblement différent en appel ou pour les années d’imposition ultérieures. Sur la base de la décision, nous avons présenté à la Cour de l’impôt une demande de recouvrement des frais à hauteur de 38 millions de dollars, qui ont été engagés au cours de la présente affaire. Dans sa réponse à la Cour de l’impôt concernant notre demande, l’ARC prétend que 9,6 millions de dollars seraient une indemnité appropriée dans ce cas.  Le montant réel de l’indemnité sera décidé par la Cour de l’impôt à sa discrétion. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Différends en matière de prix de transfert de notre rapport de gestion du quatrième trimestre de l’exercice.
  • Litige avec TEPCO : Conformément aux dispositions du contrat de fourniture, une audience d’arbitrage visant à régler le litige a eu lieu en janvier 2019. Il nous reste un certain nombre d’étapes à franchir après l’audience et nous prévoyons qu’elles seront choses faites d’ici la mi-mai 2019. La date de la décision finale dépendra de la durée de délibération entre arbitres suivant réception des observations postérieures à l’audience. La procédure d’arbitrage est soumise à une ordonnance de confidentialité, qui limite les renseignements que nous pouvons divulguer. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique Litige entourant le contrat avec TEPCO de notre rapport de gestion du quatrième trimestre et de l’exercice.
  THREE MONTHS ENDED   YEAR ENDED  
HIGHLIGHTS DECEMBER 31   DECEMBER 31  
($ MILLIONS EXCEPT WHERE INDICATED) 2018 2017   2018 2017  
Revenue  831 809    2 092 2 157  
Gross profit  207 237    296 436  
Net earnings (loss) attributable to equity holders  160 (62 )  166 (205 )
$ per common share (diluted)  0,40 (0,16 )  0,42 (0,52 )
Adjusted net earnings (non-IFRS, see below)  202 181    211 59  
$ per common share (adjusted and diluted)  0,51 0,46    0,53 0,15  
Cash provided by operations (after working capital changes)  57 320    668 596  

Les états financiers annuels de 2018 ont été audités. Toutefois, les renseignements financiers présentés pour les quatrièmes trimestres de 2017 et de 2018 ne sont pas audités. Vous trouverez une copie de notre rapport de gestion annuel pour 2018 et de nos états financiers audités pour 2018 sur notre site Web à l’adresse cameco.com.

     
CHANGES IN EARNINGS    
($ MILLIONS) IFRS   ADJUSTED  
Net earnings (losses) – 2017 (205 ) 59  
Change in gross profit by segment    
(we calculate gross profit by deducting from revenue the cost of products and services sold, and depreciation and amortization (D&A), net of hedging benefits)
Uranium Higher sales volume 18   18  
    Higher realized prices ($US) 40   40  
    Foreign exchange impact on realized prices 1   1  
    Higher costs (186 ) (186 )
    change – uranium (127 ) (127 )
Fuel services Higher sales volume 1   1  
    Lower realized prices ($Cdn) (5 ) (5 )
    Higher costs (1 ) (1 )
    change – fuel services (5 ) (5 )
Other changes    
Lower administration expenditures 21   21  
Lower impairment charges 358    
Lower exploration expenditures 10   10  
Change in reclamation provisions (60 )  
Lower loss on disposal of assets 5   5  
Change in gains or losses on derivatives (137 ) 36  
Change in foreign exchange gains or losses 49   49  
Change in earnings from equity-accounted investments 32   32  
Gain on sale of interest in Wheeler River Joint Venture in 2018 17   17  
Gain on restructuring of JV Inkai in 2018 49    
Gain on customer contract restructuring in 2018 6   6  
Sale of exploration properties in 2018 7   7  
Reversal of tax provision related to CRA dispute 61   61  
Change in income tax recovery or expense 62   17  
Other 23   23  
Net earnings – 2018 166   211  
         

Mesures non conformes aux IFRS

BÉNÉFICE NET AJUSTÉ

Le bénéfice net ajusté est une mesure qui ne présente pas de signification normalisée ou de base de calcul cohérente selon les normes IFRS (mesures non conformes aux IFRS). Nous utilisons cette mesure comme un moyen plus utile de comparer notre performance financière d’une période à l’autre. Nous estimons qu’en plus des mesures classiques préparées conformément aux normes IFRS, certains investisseurs utilisent ces renseignements pour évaluer notre performance. Le bénéfice net ajusté est notre bénéfice net attribuable aux actionnaires, ajusté pour mieux refléter la performance financière sous-jacente pour la période considérée. La mesure du bénéfice ajusté reflète la correspondance entre le bénéfice net de notre programme de couverture et les flux de devises étrangères pour la période de référence concernée. Elle a été ajustée en fonction des charges pour dépréciation, des travaux de récupération de Rabbit Lake et des sites américains qui se sont fragilisés, des gains découlant de la restructuration de JV Inkai et des impôts sur les ajustements.

Le bénéfice net ajusté constitue un renseignement supplémentaire non normalisé. Il ne doit pas être examiné de façon isolée et ne doit pas remplacer les renseignements financiers préparés selon les normes comptables. D’autres entreprises peuvent calculer cette mesure différemment et il se peut donc que vous ne puissiez pas effectuer de comparaison directe avec des mesures similaires présentées par ces entreprises.

Afin de permettre une meilleure compréhension de ces mesures, le tableau ci-dessous rapproche le bénéfice net ajusté et notre bénéfice net pour les trimestres et exercices clos le 31 décembre 2018 et 2017.

  THREE MONTHS ENDED   YEAR ENDED  
  DECEMBER 31   DECEMBER 31  
($ MILLIONS) 2018   2017   2018   2017  
Net earnings (loss) attributable to equity holders 160   (62 ) 166   (205 )
Adjustments        
Adjustments on derivatives 47   (2 ) 65   (108 )
Impairment charges   247     358  
Reclamation provision adjustments 10   15   60    
Gain on restructuring of JV Inkai     (49 )  
Income taxes on adjustments (15 ) (17 ) (31 ) 14  
Adjusted net earnings 202   181   211   59  
                 

Faits saillants de certains segments

      THREE MONTHS ENDED   YEAR ENDED  
      DECEMBER 31   DECEMBER 31  
HIGHLIGHTS  2018  2017 CHANGE  2018  2017 CHANGE
Uranium Production volume (million lbs)    2,4  6,9 (65 )%  9,2  23,8 (61 )%
  Sales volume (million lbs)    12,6  12,6    35,1  33,6 4 %
  Average realized price ($US/lb)  40,50  39,44 3 %  37,01  36,13 2 %
    ($Cdn/lb)  53,11  50,04 6 %  47,96  46,80 2 %
  Revenue ($ millions)    670  631 6 %  1 684  1 574 7 %
  Gross profit ($ millions)    179  216 (17 )%  268  395 (32 )%
Fuel services Production volume (million kgU)    3,5  2,5 40 %  10,5  7,9 33 %
  Sales volume (million kgU)    5,1  4,6 11 %  11,7  11,5 2 %
  Average realized price ($Cdn/kgU)  23,56  23,13 2 %  26,78  27,20 (2 )%
  Revenue ($ millions)    120  107 12 %  314  313  
  Gross profit ($ millions)    25  22 14 %  59  64 (8 )%
                     

Analyse par la direction de la situation financière et des résultats d’exploitation

Le rapport de gestion annuel et les états financiers consolidés pour l’exercice 2018 fournissent une explication détaillée de nos résultats d’exploitation pour les périodes de trois et de douze mois closes le 31 décembre 2018 par rapport aux périodes correspondantes de l’exercice précédent, ainsi que nos prévisions pour 2018. Le présent communiqué de presse doit être lu conjointement avec ces documents, ainsi qu’avec notre plus récente notice annuelle, qui sont tous disponibles sur notre site Internet à l’adresse cameco.com, ou sur SEDAR (sedar.com) ou encore sur EDGAR (sec.gov/edgar.shtml).

Avertissement relatif aux énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse inclut des déclarations et des renseignements sur nos attentes futures, que nous appelons énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs se fondent sur notre point de vue actuel, qui peut être amené à changer considérablement; les résultats et événements réels peuvent différer sensiblement de ceux que nous prévoyons à l’heure actuelle. Voici quelques exemples d’énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse : des renseignements sur nos perspectives pour 2019 (y compris nos attentes concernant le potentiel de hausse futur, les marges brutes, la situation du bilan, la génération de trésorerie et les soldes de trésorerie), des déclarations sur notre capacité à gérer le risque, les facteurs influençant potentiellement le marché de l’uranium et nos résultats futurs, nos perspectives à long terme, les coûts prévus pour le maintien en veille des sites d’exploitation McArthur River ey Key Lake pendant la période de suspension, notre opinion sur la décision de la Cour canadienne de l’impôt et ses conséquences, les étapes restantes de l’arbitrage dans le litige avec TEPCO et le calendrier pour son achèvement ainsi que les dates prévues pour l’annonce de nos résultats trimestriels de 2019.

Les risques importants qui pourraient entraîner un résultat différent incluent : des changements inattendus dans l’approvisionnement en uranium, la demande, les contrats à long terme et les prix; des changements inattendus au niveau de notre production, de nos achats, de nos ventes, de nos coûts, et des règlements ou politiques du gouvernement; des restrictions commerciales, y compris les résultats de l’enquête ouverte par le département du Commerce des États-Unis en vertu de l’Article 232 de la Loi sur l’essor commercial; les taxes et les taux de change; nos prévisions se révélant inexactes concernant les coûts mensuels d’entretien et de maintenance de la mine de McArthur River et de l’usine de Key Lake; le risque de litiges ou d’arbitrages à notre encontre dont l’issue est défavorable; le risque que nous n’obtenions pas gain de cause dans l’appel interjeté de la décision de la Cour canadienne de l’impôt pour les années d’imposition 2003, 2005 et 2006, ou que nous n’obtenions pas gain de cause dans le règlement des litiges relatifs à d’autres années d’imposition; le risque que nos contreparties contractuelles ne puissent pas respecter leurs engagements; le risque que nos stratégies changent, échouent ou aient des conséquences imprévues; le risque que nos attentes concernant les développements en 2019 se révèlent inexactes; le risque que nos estimations et prévisions se révèlent inexacts; et le risque que nous puissions être en retard dans l’annonce nos résultats trimestriels pour 2019.

Dans la présentation des énoncés prospectifs, nous avons formulé des hypothèses importantes qui pourraient se révéler erronées : la demande, l’offre, la consommation, les contrats à long terme et les prix de l’uranium; notre production, nos achats, nos ventes et nos coûts; les taxes et les taux de change; les conditions du marché et les autres facteurs sur lesquels nous avons fondé nos plans et nos perspectives d’avenir; la réussite de nos plans et stratégies; les frais d’entretien mensuels de la mine McArthur River et de l’usine de Key Lake; la base sur laquelle sera déterminé l’appel de la décision de la Cour canadienne de l’impôt pour les années d’imposition 2003, 2005 et 2006, ainsi que de l’issue des litiges pour les autres années; l’absence de règlements, politiques ou décisions gouvernementales nouveaux et défavorables; l’issue favorable de tout litige ou réclamation d’arbitrage contre nous; le calendrier et l’issue des étapes à franchir après l’audience dans le litige avec TEPCO; et notre capacité à annoncer nos résultats trimestriels pour 2019 en temps opportun.

Nous vous recommandons également de consulter rapport de gestion annuel pour 2018 et notre dernière notice annuelle. Ces documents comprennent une présentation des autres risques significatifs qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de nos attentes actuelles et des autres hypothèses importantes que nous avons émises. Les énoncés prospectifs visent à vous aider à comprendre les opinions actuelles de la direction sur nos perspectives à court et à long termes, et sont susceptibles de ne pas être appropriés à d’autres fins. Nous ne mettrons pas nécessairement ces énoncés à jour, à moins que les lois sur les valeurs mobilières ne l’exigent.

Conférence téléphonique

Nous vous invitons à participer à notre conférence téléphonique du quatrième trimestre le 11 février 2019 à 11 h 00 (heure de l’Est).

Tous les investisseurs et les représentants des médias sont invités à y participer. Pour participer à la conférence téléphonique, veuillez composer le 800 319-4610 (Canada et États-Unis) ou le 604 638-5340. Un opérateur acheminera votre appel. Les diapositives et une webémission en direct de la conférence téléphonique seront accessibles au moyen d’un lien affiché sur le site cameco.com. Vous trouverez ce lien sur notre page d’accueil le jour de la conférence téléphonique.

Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible :

  • sur notre site Internet cameco.com, peu après la conférence téléphonique ; et
  • en différé jusqu’au 11 mars 2019 à minuit (heure de l’Est), en composant le 800 319-6413 (Canada et États-Unis) ou le 604 638-9010 (code d’accès : 2896).

Dates de publication des rapports trimestriels de 2019

Nous prévoyons d’annoncer nos résultats trimestriels pour 2019 comme suit :

  • résultats financiers et opérationnels consolidés pour le premier trimestre : avant l’ouverture des marchés le 1er mai 2019;
  • résultats financiers et opérationnels consolidés pour le deuxième trimestre : avant l’ouverture des marchés le 25 juillet 2019;
  • résultats financiers et opérationnels consolidés pour le troisième trimestre : avant l’ouverture des marchés le 1er novembre 2019; et

la date de 2020 pour l’annonce de nos résultats financiers et opérationnels consolidés pour le quatrième trimestre et l’exercice 2019 sera fournie dans notre rapport de gestion du troisième trimestre de 2019. Les dates de publication sont sujettes à modification.

Profil

Nous sommes l’un des plus importants fournisseurs de combustible d’uranium au monde. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde et sur nos faibles coûts d’exploitation. Nos produits d’uranium servent à produire de l’électricité propre dans des centrales nucléaires à travers le monde. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social se situe à Saskatoon, en Saskatchewan.

Tels qu’utilisés dans le présent communiqué de presse, les termes « nous », « notre », « nos », la « Société » et « Cameco » désignent Cameco Corporation et ses filiales, sauf indication contraire.

Personne-ressource auprès des investisseurs :
Rachelle Girard
(306) 956-6403

Personne-ressource auprès des médias :
Carey Hyndman
(306) 956-6317

ResourceNews.com, The Place for Latest Resource Industry News